Togo/ProNAS: Les partenaires dont l’ANADEB et le PAM à Pana-Tierou (Tône1) pour évaluer le projet

Julien EVEGNON
By Julien EVEGNON 4 Min Read

Togo/ProNAS: Les partenaires dont l’ANADEB et le PAM à Pana-Tierou (Tône1) pour évaluer le projet

Par la rédaction

Le Programme national d’alimentation scolaire (ProNAS) est à l’heure de son évaluation. Il s’est agi pour la délégation composée du PAM, de l’ANADEB, de l’ICAT, de BBOXX et du CERSA de toucher du doigt ce 16 janvier 2024, à Pana-Tierou dans la Commune de Tône 1, les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Programme HGSF (Home Grown School Feeding).

Ladite localité située à 35 km de la ville de Dapaong dans la région des Savanes a accueilli une mission d’évaluation conduite Koisha ABOUBACAR, le Représentant résidant du Programme alimentaire mondial (PAM) au Togo.

Direction donc l’EPP Tierou où les 05 composantes du Programme HGSF sont manifestes. Que ce soit les repas scolaires, l’installation du moulin, le jardin scolaire/potager, l’unité avicole améliorée ou encore l’unité d’approvisionnement en eau potable, aucun aspect n’est occulté.

Un projet à fort impact socio-économique

Sur place, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le Programme HGSF, c’est 699 écoliers dont 351 filles qui ont bénéficié des repas chauds. Un (01) jardin scolaire dont les produits entrent dans la cantine pour ainsi apporter un repas équilibré et bio aux apprenants a été installé. Deux (02) moulins, l’un à grains et l’autre à sauce installés dans l’école. Ce qui permet de réduire la pénibilité de la mouture des denrées voire la charge du travail des femmes mamans cantines.

Ailleurs, l’unité avicole améliorée installée sur place  est dotée d’une ferme école et permet d’enrichir les repas des enfants en protéines animales. Ce qui a déjà généré un bénéfice de 306 000 FCFA.

Autre indice, l’approvisionnement en eau. Un dispositif d’addiction en eau est installé dans l’école et permet de desservir le jardin, la cantine scolaire et également la communauté toute entière.

‘‘Grâce à l’intervention du PAM dans notre village, les enfants sont contents d’aller à l’école et apprennent mieux. Les maux dont souffrait notre communauté ont trouvé satisfaction. Nous sommes vraiment reconnaissants. Nous pouvons dormir tranquille tout en sachant que nos enfants sont comblés à l’école et que la communauté a plein d’avantages maintenant’’, a reconnu Lamboni Kambote, parent d’élève et membre du COGECS.

D’autres interventions des communautés bénéficiaires ont consisté à louer les apports du projet dans la nutrition, la santé, l’éducation des enfants et le bien-être.

Cette visite a également été l’occasion de présenter le nouveau Chef du bureau du PAM Kara-Savanes, en la personne de Saley MAMANE. Quant à Koicha ABOUBACAR, Directeur Pays du PAM, Pana Tierou, restera sans doute sa dernière mission au Togo, puisqu’il a annoncé la fin de sa mission dans le pays.

Rappelons que le Programme alimentaire mondial (PAM) a pour ambition de contribuer à améliorer les liens entre les petits producteurs et les écoles bénéficiaires des cantines scolaires. Au Togo, le programme HGSF a déjà touché 50 écoles dont 30 dans la seule région des Savanes.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *