Togo/Révision constitutionnelle: l’Assemblée nationale va devoir revoir le texte

Qu'est-ce qui manque à la loi sur la révision de la constitution togolaise pour que le gouvernement exige une seconde lecture.

Julien EVEGNON
By Julien EVEGNON 2 Min Read

Par la rédaction

Qu’est-ce qui manque à la loi sur la révision de la constitution togolaise pour que le gouvernement exige une seconde lecture. L’on ne saurait le dire mais c’est la réalité à laquelle font face les députés de l’assemblée nationale togolaise.

Au matin du mardi 26 mars 2024, le peuple togolais apprend avec surprise l’adoption finale d’une proposition de loi sur la révision de la constitution togolaise.

En effet, cette révision constitutionnelle bascule le Togo d’un régime présidentiel vers un régime parlementaire, actant ainsi la 5è république. Mais à travers un communiqué en date du 29 mars 2024, le gouvernement renvoie l’assemblée nationale à une seconde lecture de ladite loi.

Communiqué de presse

Le Président de la République demande à l’Assemblée nationale une deuxième lecture de la loi portant révision de la Constitution togolaise.

Conformément à la procédure législative, le gouvernement a reçu du bureau de l’Assemblée nationale, ce jeudi 28 mars 2024, la loi portant révision de la Constitution togolaise, adoptée le lundi 25 mars 2024.

Toute chose étant perfectible, et au regard de l’intérêt suscité au sein de la population par le texte depuis son adoption, le Président de la République a demandé ce jour à la Présidente de l’Assemblée nationale de faire procéder à une deuxième lecture de la loi adoptée.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *