Togo/Elections législatives et régionales : une campagne de sensibilisation initiée sur l’ensemble du territoire national

Julien EVEGNON
By Julien EVEGNON 3 Min Read

Du vendredi 1er au jeudi 07 mars 2024, Awaté Hodabalo, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, a effectué une tournée à travers toute l’étendue du territoire national.

L’enjeu de la tournée du ministre

Le samedi 20 avril 2024, Le Togo s’apprête à aller aux élections législatives et régionales. Pour mener à bien ces prochaines échéances électorales, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, a initié une tournée nationale dans l’optique de sensibiliser les autorités locales sur les législatives et régionales.

Du 1er au 07 mars 2024, le ministre Awaté Hodabalo a rencontré des préfets et maires accompagnés de leurs secrétaires généraux ainsi que des chefs traditionnels et des leaders religieux, aux chefs-lieux des régions du pays.

Dans les détails, cette tournée porte le signe d’une campagne d’information et de communication sur les élections législatives et régionales, qui vient en appui à la commission électorale nationale indépendante (CENI), conformément à l’article 9 du code électoral en vigueur au Togo.

La portée du message de la campagne

Dans son adresse aux autorités locales par région administrative à chaque chef-lieu de région notamment à Dapaong, Sokodé, Kara, Atakpamé, et Tsévié ainsi que dans le grand Lomé, le ministre Awaté Hodabalo a imprégné les représentants des structures déconcentrées et décentralisées relevant de son département ministériel, de la mission qui est la leur au cours de ce processus électoral en cours.

A travers une communication de circonstance développée, qui est intitulée : « Directives du gouvernement sur le rôle des autorités locales dans l’organisation du double scrutin », le ministre Awaté a mis en valeur les devoirs et impératifs à observer en période électorale, des points d’attention que doivent s’approprier les autorités locales avant, pendant et après pour un processus démocratique, transparent, équitable et apaisé du samedi 20 avril 2024.

Par ailleurs, il a rappelé aux autorités et aux différentes parties prenantes, l’importance et la nécessité de la préservation de la cohésion sociale, le maintien de la paix et la sécurité, les obligations exigées des candidats pour la tenue des réunions au cours de la campagne électorale, la sensibilisation et la mobilisation des populations en âge de voter, la courtoisie et le respect à réserver à tous les candidats par les préfets, les maires et les chefs traditionnels, la neutralité à observer par les autorités locales au cours du processus, le déroulement et la pratique du double scrutin, l’état de veille à garder pour un déroulement du scrutin, la collaboration avec les commandants de la force spéciale pour les élections, entre autres. Des points saillants qui méritent grande attention dans les prochaines publications.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *