Togo/Vo: Après avoir dévasté le champ de maïs avec ses bœufs, un bouvier fracasse la tête d’un paysan

Julien EVEGNON
By Julien EVEGNON 2 Min Read

Togo/Vo: Après avoir dévasté le champ de maïs avec ses bœufs, un bouvier fracasse la tête d’un paysan

Par la rédaction

Les exactions des bouviers sur les paysans continuent dans la Préfecture Vo

La nouvelle illustration remonte seulement à jeudi, 2 mai 2024 à Akatsan dans  canton d’Akoumapé (Vo4). Il s’agit d’un paysan qui s’oppose à la dévastation de son champ de maïs par les bœufs à la recherche de pâturage. Ayant constaté que  les bœufs sont en train de détruire  son champ, le paysan accompagné de sa femme,  a interpellé le bouvier qui, sans forme de procès, lui fracasse la tête avec  son bâton « Le fulani (bouvier) a ensuite bondit sur lui pour m’arracher mon coupe-coupe et me découper. Il a fallu les cris d’alarme de ma femme pour ameuter la population. En voyant les gens venir à mon secours, il s’est enfui en m’abandonnant dans un bain de sang » a relaté la victime qui a été envoyé par la Gendarmerie d’Akoumapé pour les soins.

Au regard de la gravité de la blessure, la victime a été référée au CHU Sylvanus Olympio  de Lomé pour une prise en charge adéquate. Entre temps, sur réquisition du Procureur de Vogan, le bouvier a été appréhendé et   gardé à vue à la Brigade de Gendarmerie d’Akoumapé mais pour quelle suite ?

Des cas similaires se sont produits avec morts d’hommes mais les propriétaires des bœufs qui sont des hauts perchés du pays garantissent l’impunité aux bouviers à coup de pressions.

Source : Le Correcteur du 6 mai 2024

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *